Olympus EM10 Mark IV et Zuiko 100-400

Olympus OM-D E-M10 Mark IV : l'hybride Micro 4/3 change de capteur et son AF s'améliore

Découvrez le E-M10 Mark IV, votre nouveau compagnon pour des photos incroyables et partageables de la vie quotidienne. À vos côtés de l'aube au crépuscule et au-delà, l'élégant appareil photo à selfies veut vous capturer en pleine action. Parmi les autres points forts, le capteur MOS Live 20M permet d'obtenir des résultats parfaits dans des conditions d'éclairage difficiles et la nuit. Stabilisation de l'image en 5 axes pour une photographie à main levée d'une extrême précision. Vidéo 4k autofocus et télécommande Bluetooth de l'appareil photo. De plus, il y a le bon objectif Olympus M. Zuiko pour chaque séance de photo. De nouveaux filtres artistiques inspirent l'originalité, tandis que les modes de photographie avancés permettent même aux novices de prendre des photos comme des pros.

Une évolution en douceur

L'OM-D EM-10 Mark IV ne changera pas la donne sur le segment, mais se positionne plutôt comme un renouvellement timide du modèle. Principale nouveauté, le capteur passe enfin à 20 mégapixels et rattrape le retard sur le segment Micro 4/3. Le capteur est le même que celui que l'on retrouve sur les modèles plus haut de gamme. Le processeur est également renouvelé par le TruePic VIII que l'on retrouve, lui aussi, sur les autres modèles plus onéreux de la marque comme l'OM-D E-M5 Mark III.

Ce gain de puissance permet à l'hybride Micro 4/3 d'atteindre une vitesse en rafale de 15 i/s. Il faudra en revanche se contenter de l'obturateur électronique pour obtenir ce montant. À cela s'ajoute l'intégration de nouveaux algorithmes pour l'autofocus et la détection des yeux et des visages. Encore une fois, il s'agit d'un ruissellement en provenance de l'OM-D E-M1 Mark III qui a introduit plus tôt ces nouveautés.

Une ergonomie qui se peaufine

Outre un capteur — et un processeur — remplacé ainsi qu'un autofocus amélioré, l'autre grande nouveauté se situe du côté de l'écran. Auparavant orientable très partiellement, il peut maintenant être basculé à 180° pour prendre des photos de type selfies. Attention en revanche, il s'oriente vers le bas à l'instar du Nikon Z50. Cette caractéristique peut rendre la fonction inutilisable sur trépied ou en utilisant une poignée.

L'écran gagne aussi quelques boutons tactiles pour déclencher plus facilement. D'autres améliorations ergonomiques sont apportées à la poignée et au repose-pouce. Éléments que nous avions salués dans notre test de l'OM-D E-M5 Mark III. En outre, l'appareil est maintenant rechargeable par sa prise USB et gagne la connexion Bluetooth en parallèle.

On ne change pas une équipe qui gagne

Pour le reste, la plupart des caractéristiques qui font la force de la série sont évidemment toujours présentes. On pense bien sûr à une construction et un design exemplaires, mais aussi à la stabilisation du capteur sur 5 axes, une des grandes forces d'Olympus. La vidéo en 4K à 30 i/s est toujours là aux côtés des effets créatifs de la marque. Bien sûr, la compacité de 'lOM-D E-M10 Mark IV n'est pas sacrifiée.

OLYMPUS M.ZUIKO DIGITAL ED 100-400 MM F/5-6,3 IS : NOUVEAU TÉLÉZOOM HAUTES PERFORMANCES POUR HYBRIDES MICRO 4/3

Presque en catimini, Olympus dévoile son nouveau zoom M.Zuiko Digital ED 100-400 mm f/5-6,3 IS. S’il ne s’agit toujours pas de l’optique M.Zuiko 150-400 mm f/4,5, tant attendue par de nombreux fans de la marque japonaise, ce nouveau télézoom avait été dévoilé dans une roadmap présentée par la marque japonaise en mars dernier – la feuille de route en elle-même datant de novembre 2019.

Dans tous les cas, ce nouveau téléobjectif ne manque pas d’atouts pour convaincre les photographes sportifs ou animaliers.

Voici les caractéristiques complètes du M.Zuiko Digital ED 100-400 mm f/5-6,3 IS :

  • plage focale : 100-400 mm (équivalent 200-800 en 35 mm)
  • ouverture maximum : f/5-6,3
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 21 éléments en 15 groupes, 4 lentilles ED, 2 lentilles Super HR, 2 lentilles HR
  • diaphragme : 9 lamelles
  • rapport de grossissement maximal : 0,09x (à 100 mm) ; 0,29x (à 400 mm)
  • angle de champ : 12° – 3,1°
  • distance de mise au point minimale : 1,3 m (sur toute la plage focale)
  • diamètre du filtre : 72 mm
  • tropicalisation : oui
  • autofocus : oui, moteur pas à pas
  • poids : 1120 g sans collier de trépied, 1325 g avec collier
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : oui
  • dimensions : 205,7 x 86,4 mm
  • monture compatible : Micro 4/3

Avec ce nouvel objectif, Olympus réussit l’exploit de coupler compacité et zoom à longue portée. Le nouveau M.Zuiko Digital ED 100-400 mm f/5-6,3 IS mesure en effet 20,6 cm de long, pour un diamètre maximal de 86 mm. Son poids est également très contenu : comptez 1120 g sur la balance (sans collier pour trépied, ni bouchons, ni pare-soleil).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *